Quel capteur est-il possible de réparer avec le gel SensorTack® 2 ?

Dans notre boutique en ligne, vous trouverez les informations relatives à l’utilisation des capteurs. Il est également possible de sélectionner le modèle de véhicule souhaité, et vous recevez aussitôt l’information sur le SensorTack® adapté. Vous pourrez également utiliser notre SensorTack® Finder dans la boutique en ligne ou sur notre site.

Est-il possible de réparer d’autres capteurs avec le SensorTack® 2 ?

Non, seul les capteurs, pour lesquels un moule SensorTack® 2 existe, peut être rempli.

Combien de capteurs peut-on remplir avec une seringue ?

Le contenu d’une seringue SensorTack® 2 est conçu pour le remplissage d’un moule.

Que puis-je faire du reste de gel dans la seringue ?

Etant donné que le contenu d’une seringue SensorTack® 2 est prévu uniquement pour un remplissage, normalement la totalité du gel est utilisé. Cependant, s’il reste un peu de gel dans la seringue, vous devez le jeter dans la poubelle.

Le gel ne solidifie pas rapidement. Pour quelle raison ?

Le remplacement de parebrise (particulièrement en situation mobile) est souvent réalisé à des températures inférieures à 23° C. Le durcissement du gel varie selon la température ambiante (froid= lentement, chaud = rapide), aussi il devrait être traité uniquement dans des zones où la température se situe au moins entre 10° C et 30° C au maximum. Cependant, en utilisant notre boîtier de chauffage SensorTack® (n° art. 133601210), le SensorTack® 2 peut même être utilisé avec des températures inférieures à 15° C.

Quand le temps de réaction du gel SensorTack® 2 est-il terminé et comment puis-je le vérifier ?

Si vous travaillez avec le boîtier de chauffage, le processus prend 6 à 8 minutes à température ambiante normale à 20° C. Par température inférieure à 15° C, le temps de réaction est plus long. Un tableau détaillant les temps de durcissement est fixé sur le couvercle du boîtier de chauffage. Vous pouvez tester la réaction du SensorTack® 2 sur le bord du capteur en touchant avec précaution la surface du gel avec un objet propre.

Le boîtier de chauffage SensorTack® est-il nécessaire ?

Nous conseillons dans tous les cas le boîtier de chauffage, car il ne sert pas uniquement à réchauffer le gel mais aussi à positionner le capteur horizontalement et à le protéger de la poussière.

Le gel a coulé sur le bord du moule de remplissage. Pourquoi ?

Il y a plusieurs raisons possibles :

Soit le capteur n’a pas été aligné horizontalement lors du remplissage. Pour cette raison, nous conseillons notre boîtier de chauffage avec niveau intégré.

Peut-être, y avait-il des résidus d’ancien gel sur le rebord du capteur, cela peut avoir une incidence sur la formation d’une forme convexe lors du remplissage. Nous recommandons pour un nettoyage parfait notre spray de nettoyage et contact (n° art. 13360100).

Ou peut-être, après le processus de remplissage (avant la gélification), le capteur a été secoué ou déplacé brusquement, ce qui pourrait affecter la tension de surface du gel liquide et le faire déborder de la lentille.

J’ai l’impression qu’il n’y a pas assez de gel dans la seringue. Est-ce possible ?

Le processus de remplissage est assuré par notre production, de sorte que le gel remplisse suffisamment la seringue. Si vous avez cependant l’impression que la seringue contient trop peu de gel, les raisons peuvent être les suivantes :

Le capteur n’est pas positionné sur une surface plane. Aussi lors du remplissage, le gel coule d’un côté. Ce qui donne l’impression, que de l’autre côté du capteur, il n’y a pas assez de gel.

Avant le remplissage, une petite quantité de gel a été expulsée de la seringue (le plus souvent à travers des bulles d’air qui se situaient au début du gel).

La seringue ne s’est pas vidée complètement (résidus restés dans la seringue). Les recherches et les essais ont montré cependant, qu’il y avait suffisamment de gel dans la seringue pour assurer un remplissage complet et un bon fonctionnement du capteur.

Si toutefois le niveau du gel nécessite un rajout, il est possible d’ouvrir une seconde seringue et remplir le capteur jusqu’au niveau souhaité mais ceci doit être fait en respectant le délai de traitement.

Lors du montage, on constate des bulles d’air entre le gel et le pare-brise. Est-ce correct ?

Des bulles d’air entre le gel et le pare-brise peuvent affecter le fonctionnement du capteur. Les tests ont montré que cet incident peut se produire lorsque le capteur a été posé à plat sur la vitre. L’expérience a montré que les bulles d’air persistantes disparaissent normalement après 1 à 30 minutes.

Je constate la formation de micro bulles pendant ou après le remplissage. Est-ce ok ?

Les bulles d’air dans le gel peuvent affecter les fonctions du capteur. Les tests ont démontré que des bulles peuvent se former lorsque le gel est expulsé trop rapidement de la seringue, aussi il est important de presser sur le gel lentement et régulièrement.

Généralement, les bulles persistantes vont se dissoudre dans le gel après 1 à 2 heures. Des bulles peuvent se former s’i il y avait déjà de l’air dans la seringue, elles peuvent être facilement expulsées en plaçant la seringue dans une position verticale pendant quelques minutes pour permettre aux bulles de monter vers le haut. Puis, avec une légère pression sur le piston, on peut chasser l’air hors de la seringue à travers la buse mélangeuse.

Une autre cause de bulles d’air peut provenir du fait que la surface du capteur a été nettoyée avec un solvant à base d’alcool avant le remplissage. Le gel peut devenir sensible à l’alcool et nous recommandons donc d’attendre au moins 5 minutes après le nettoyage du capteur avant de commencer le processus de remplissage. Si possible, utilisez un nettoyant sans alcool.

Des températures supérieures à 30° C pendant le remplissage peuvent également provoquer la formation de bulles, si l’air n’a pas suffisamment de temps pour se diffuser dans la matière liquide.

Une méthode pour aider à les éliminer en surface et de souffler doucement, cela peut aider à les faire éclater.

Lorsque vous retirez le moule de remplissage, la pastille de gel glisse hors du capteur. Pourquoi ?

Cela peut se produire pour différentes raisons :

Lorsque vous retirez le moule de remplissage de l’unité de capteur, il est important de soulever /retirer le moule selon les instructions de l’emballage, sinon la pastille peut être déchirée ou se détacher du capteur.

Vous n’avez pas appliqué suffisamment de spray de démoulage. La pulvérisation est nécessaire afin que le SensorTack® 2 ne reste pas collé dans le moule une fois le gel sec.

Le moule de remplissage a été retiré avec un mouvement vers le haut. Après avoir écarté le gel des bords du capteur, le moule doit être enlevé dans un mouvement vers le bas au- dessus du capteur (voir les illustrations dans l’emballage).

Les pieds réglables du boîtier de chauffage SensorTack® tombent. Pourquoi ?

Les pieds à hauteur réglables doivent être serrés après utilisation du boîtier. Sinon, ils peuvent se desserrer avec les vibrations pendant le transport.

Le SensorTack® ne chauffe pas. Pour quelle raison ?

Avec l’utilisation de 12 V, l’allume cigare de certains véhicules fonctionne uniquement avec le contact. Nous recommandons également l’utilisation de notre adaptateur pour branchement direct à la batterie (n° art. 133601212).

Comment dois-je stocker le SensorTack® 2 ?

SensorTack® 2 devrait être stocké dans un endroit sec et à des températures entre 15° C et 25° C.

Est-ce que la réparation peut avoir un effet sur la fonction du capteur de pluie/lumière ?

Le SensorTack® 2 ne devrait pas affecter la fonction de l’unité optique, le pad a été conçu selon les spécifications du fabricant d’origine, tous les pré-contrôles et procédures nécessaires effectuées, aussi le capteur doit fonctionner correctement.

Il est important cependant de réaliser un test de fonctionnement sur le capteur d’origine avant de changer le pare-brise (en utilisant l’eau pour tester les essuie-glaces et en couvrant la cellule du capteur pour tester les lumières), pour vérifier si toutes les fonctions sont correctes. Toutefois, si le capteur ne fonctionne pas correctement après la réparation, alors il sera nécessaire d’utiliser des équipements de diagnostic spécialisé, afin de vérifier l’erreur et ré-activer la fonction affectée.

Quelles sont les différences entre le SensorTack® 1, 2, Ready+ et Ready+ Plus ?

Chaque produit a été conçu pour offrir une solution de réparation individuelle pour la plupart des véhicules et l’installation d’applications.